Après une période probatoire de presque 6 ans, une bénédictine se lie elle-même à Dieu et à la communauté conventuelle par trois vœux:

Par le vœu de stabilité – «Stabilitas» – nous nous engageons à rester, à persévérer à l’endroit où nous avons choisi de vivre et à consacrer notre vie entière à Dieu. Nous n’aspirons pas à changer notre environnement ou les circonstances extérieures mais plutôt nous-mêmes.

Par le vœu de conversion de notre vie – «Conversatio morum», nous promettons de vivre selon l’Évangile. L’appel de Dieu adressé à chaque Chrétien d’être toujours prêt à se relever, à repenser, à changer de route prend ici toute sa signification et sa valeur. Un tel appel est aussi un encouragement, sans cesse renouvelé à ne pas désespérer devant nos propres faiblesses mais plutôt à être prêt, inlassablement, à reprendre un nouveau départ.

Par le voeu d’obéissance – «Oboedientia», nous nous mettons au service d’autrui, consciemment et volontairement dans la foi d’accomplir, de cette manière, la volonté de Dieu. L’obéissance que nous observons par amour pour le Christ et ses disciples nous évite de tomber dans le piège de l’égocentrisme et de rester prisonnières de nos propres idées. Par l’écoute, l’ouverture au dialogue, en nous soumettant à l’autre, nous essayons d’être ouvertes à Dieu et à notre prochain.